guy-421796_1280 (2)

« Ne pas juger un livre à sa couverture »

Que vous soyez un homme ou une femme, lorsque vous êtes habillé vous semblez être en forme et « athlétique », mais dès que l’on vous met à nu ou en sous-vêtements vous ne ressemblez plus à rien : Vous êtes un skinny fat ou « maigre gras ».

Exposer une partie de vos extrémités (par exemple la tête, le cou, les avant-bras et les jambes) ne pose aucun problème mais malheureusement votre corps compte d’autres parties ! Dommage que vos jambes et ventre ne soit pas aussi toniques !

Skinny fat

Souvent connu sont le nom d’ectomorphe (une notion souvent fausse également),  nous amène à un problème typique chez toute personne sédentaire ou forçant un peu trop le cardio. C’est le type de physique qui, malgré des niveaux relativement « faibles » de graisse, n’est pas athlétique : Trop de graisses et trop peu de muscles. 

Cet incidence de « maigre-gras » a aussi tendance à augmenter avec l’âge, en combinaison avec la  diminution de la masse musculaire et l’augmentation de la graisse corporelle à mesure que vous vieillissez. Vous savez, les « poignés d’amour ».

Ceux qui ont perdu du poids en suivant un régime mais n’ont rien fait pour préserver leur masse musculaire (musculation et alimentation) sont également sujets à ce « syndrome » du Skinny fat. Vous avez maintenant les jambes et les bras minces, mais vous avez beaucoup de gras sur le ventre et des seins pour les hommes !

Composition corporelle

C’est un fait, peu importe vos objectifs physiques : ce qui compte le plus est la composition corporelle. C’est le rapport graisse / muscle.

Les personnes souffrant du syndrome de  « maigre-gras » n’ont pour ainsi dire pas de masse musculaire et la seule chose qui les recouvre littéralement est le gras.

Comment lutter ?

Afin de faire face,  vous pouvez ne pas avoir à diminuer votre pourcentage de graisse corporelle mais cependant, vous devez absolument faire de la musculation avec de lourdes charges pour augmenter votre masse musculaire.

Vous devez vous musclez !  Même si vous êtes une femme ! Même si vous êtes gras !

Malheureusement, de nombreuses personnes pensent qu’inconsciemment réduire les calories pour se débarrasser de ce « look » va suffire…

Ajoutons de mauvais choix alimentaire : des glucides à fort IG et autres aliments raffinés en abondance, un faible apport en protéines, de l’alcool, etc… Combinez tout cela avec un excédent de cardio, qui ne fait qu’engendrer une forte baisse musculaire. C’est la recette parfaite !

Un régime amaigrissant va diminuer votre poids, cela diminuera certainement votre pourcentage de graisse corporelle… ET AUSSI votre masse musculaire. Naturellement, cela peut vous laisser très fortement frustré.

Ignorez l’excès de graisse pour l’instant, prenez du poids en mangeant des quantités adaptées de nourriture en augmentant votre apport calorique (pas de malbouffe !), des choix de vie sains et entraînez-vous dur. Cherchez à devenir plus fort et tenez-vous en à votre régime alimentaire.

Puis, lorsque la masse musculaire est là, perdez votre gras.

Vous pouvez aussi choisir de faire un régime afin de réduire votre pourcentage de graisse globale, mais ce sera lent et limitera votre capacité à gagner de la masse musculaire. Vous pouvez faire une prise de masse, calories à maintenance, afin de maximiser les gains musculaires, mais en même temps  vous ferez un gain supplémentaire de graisse.

En fin de compte, il n’y a pas de bonne réponse à cette question. Vous devez choisir ce qui se rapproche  le mieux de vos objectifs. Tout ce qui importe c’est que vous commenciez à faire quelque chose :)

Skinny fat et la santé

La sagesse commune est que si vous êtes en surpoids, vous êtes en mauvaise santé et que si vous êtes mince, vous êtes en bonne santé.

Que nenni ! Être mince et gras n’égale en rien le fait d’être en bonne santé.  On peut facilement mettre cette situation à égalité avec le surpoids.

Si vous êtes maigre-gras, vous êtes fortement susceptible d’avoir un profil lipidique sanguin complètement détraqué, un risque accru de maladie cardiaque et chronique, d’ostéoporose, certaines des caractéristiques du syndrome métabolique, de l’acné, une mauvaise vue, de la calvitie masculine, un stress oxydatif augmenté, hyperplasie de l’utérus et de la prostate, une gynécomastie, baisse des niveaux de testostérone, etc…

Être skinny-fat n’est donc pas, et de loin, une condition souhaitable.

Par conséquent, vous devez tout faire pour ne plus être skinny, non seulement pour votre apparence mais aussi pour votre santé.

Ne vous concentrez pas sur la perte de gras : gagnez du muscle !

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.