splashing-165192_1280 (2)

Nous avons beaucoup de conseils à vous donner pour vous permettre de rester hydraté.  L’eau est essentielle pour votre santé et le fonctionnement optimal de votre organisme. Sans cela vous êtes mort.

Les effets de la déshydratation sont rapides, soudain et catastrophiques.  Un bon apport hydrique à des centaines d’avantages : peut aider à contrôler l’appétit et le poids, peut améliorer le sommeil et l’énergie, peut réduire le risque maladies buccales, l’inflammation, permet de meilleures performances physiques et mentales, etc…

Ainsi, si vous souhaitez augmenter votre consommation d’eau, il existe de nombreux moyens de le faire.

GO !

  1. Boire de petites quantités d’eau fréquemment, plutôt que de grandes quantités moins souvent.
  2. Faites attention à la quantité et la couleur de votre urine. Vous devriez avoir une urine quasiment incolore. De petites quantités ou une urine foncée peuvent indiquer un niveau (fluctuant) de déshydratation.
  3. Buvez des boissons froides pour refroidir la température de votre corps et réduire la transpiration.
  4. Ayez une bouteille d’eau avec vous en permanence, pour vous assurer que vous pouvez boire toute la journée. Investissez dans une bouteille d’eau que vous utilisez réellement
  5. Commencez et terminez votre journée avec de l’eau. Votre corps perd énormément d’eau pendant la nuit et quand vous allez au lit, buvez pour vous assurer une bonne hydratation. Au réveil quasiment 1 litre d’eau dans la première heure.
  6. Lorsque vous êtes malade, la déshydratation peut très vite se produire. Vous devez toujours garder l’eau à vos côté et boire plus.
  7. Faites infuser votre eau avec des fruits, des légumes ou des herbes. Ajoutez votre parfum préféré ou deux pour la variété. Cela vous aidera à consommer plus d’eau.
  8. Hydratez-vous avec des aliments riches en eau.  Des aliments comme les concombres, le pamplemousse, le cantaloup, la pastèque… Tous ont une forte teneur en eau et vous rafraîchissent pendant la journée.
  9. Ou mangez épicé ! Garnissez votre repas avec des piments, des poivrons, du poivre et cela vous fera boire beaucoup d’eau, c’est garanti !
  10. Pensez à l’eau pétillante si vous en avez « marre de la plate ».
  11. Glissez une bouteille d’eau réutilisable dans votre sac à main, sac de sport, tiroir de bureau, ou en voiture pour être sûr d’en avoir une à portée de main prête à être remplie.
  12. Développer des rappels, essayez de régler les alarmes ou créez une routine pour vous faire boire de l’eau : la réception d’un appel téléphonique, passer devant une fontaine, pendant le travail ou séances d’entraînement, entendre quelqu’un dire votre nom…
  13.  Préparer de l’eau aromatisée à l’avance. Avoir un grand pichet d’eau aromatisée dans votre réfrigérateur est un moyen simple de vous convaincre de remplir votre bouteille d’eau chaque matin ou de prendre un verre d’eau à l’improviste.
  14. Faire de l’eau votre boisson de choix à tout moment.
  15. Buvez de l’eau avant, pendant, et après les repas. Remplacez votre boisson alcoolisée ou sucrée pendant les repas avec de l’eau. Non seulement cela peut vous faire économiser de l’argent lorsque vous mangez, mais peut également couper les calories que vous consommez par la boisson et est susceptible de mieux calmer la faim.
  16. Sirotez du thé non sucré, des tisanes naturelles non caloriques
  17. Si vous avez faim et avez mangé récemment, buvez un verre d’eau.
  18. À la maison gardez toujours un verre d’eau à portée de main en regardant la télévision, en faisant la cuisine, en surfant sur le net, etc….
  19. Hydratez-vous quand vous vous exercez. Beaucoup et par petites gorgées. Une légère déshydratation peut faire des ravages sur vos performances.

Boissons sportives 

Le fait est qu’elles aident avant tout à reconstituer les réserves de sel et d’autres électrolytes perdus pendant l’effort (transpiration), ou apportent des glucides, pas de l’eau. Le seul moment où ces  boissons se justifient est au cours des épreuves d’endurance longue distance, comme les marathons ou les triathlons, entraînements très longs et intenses notamment lorsqu’il fait chaud.

Les athlètes d’endurance sont susceptibles d’être victimes d’une intoxication à l’eau s’ils boivent trop durant l’effort. Cela se produit quand le niveau de sodium arrive en dessous de 135 mmol/L alors que l’athlète dépense une grande quantité de fluide. Ajoutez une pincée de sel et vous résolvez le problème.

Boissons sucrées, jus de fruit, café et alcool

Comprenez que ces derniers ne peuvent pas se substituer à l’eau, c’est important. Bien que chacune de ces boissons soient très riches en eau, vous devrez augmenter votre consommation d’eau totale au final.

Boire trop d’eau ?

Malheureusement oui, on peut mourir d’une intoxication par l’eau (hyperhydratation). Cela est rare mais peut arriver. Ce qui se passe est que lorsque trop d’eau pénètre dans les cellules, les tissus enflent, il se créait un déséquilibre électrolytique, un rythme cardiaque irrégulier et une forte pression sur le cerveau. Ce qui peut entraîner un coma, des convulsions et même la mort.

Mais 99,99 % des gens n’atteindront jamais ce stade. Alors buvez !

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.