pumpneeded1-300x230Les boosters d’oxyde nitrique (NO) sont un excellent exemple de supplément soumis à controverse dans le milieu sportif. En clair : Ils bénéficient d’une bonne réputation pour des effets bénéfiques directs sur la prise de muscle légers avec un bon effet sur l’aspect « mental » et la congestion.

C’est quoi le NO ?

L’oxyde nitrique (NO) est une molécule très simple, juste un atome d’azote lié à un atome d’oxygène. Les boosters de NO sont des produits destinés à augmenter le taux d’Oxyde Nitrique (NO) dans le sang.

Ces produits ont pour objectif d’améliorer la production d’oxyde nitrique de votre corps, et donc au final d’augmenter la congestion musculaire pendant l’entraînement.

Le NO est une molécule très importante qui signale une série de fonctions biologiques musculaires, entre autres : la production de la force, l’autorégulation du débit sanguin, la différenciation des cellules, la respiration, l’homéostasie du glucose… et dilater les vaisseaux sanguins (vasodilatation).

Les précurseurs / boosters de NO sont donc des (puissants) vasodilatateurs.  Ils permettent à vos vaisseaux de se  « détendre », permettant en théorie plus d’oxygène et de nutriments.

En bref, le concept est que l’oxyde nitrique stimule la vasodilatation, qui se traduit par une augmentation du flux sanguin vers les muscles qui travaillent.  À son tour, ceci conduit à une augmentation du transport de l’oxygène, des éléments nutritifs au muscle, une réduction de la pression artérielle, en aidant à promouvoir la réparation des fibres musculaires et des améliorations sur l’endurance.

La plupart des suppléments précurseurs de NO sur le marché utilisent actuellement des ingrédients tels que :

  • L-arginine  (Les principaux suppléments de NO sur ​​le marché aujourd’hui utilisent la voie oxyde nitrique / L-arginine)
  • Arginine-alpha-cétoglutarate (AAKG)
  • L-citrulline ; Malate de citrulline etc…
  • Agmatine

L’oxyde nitrique n’est pas la molécule apportée par le supplément : on vise à favoriser la production naturelle de NO et non l’apporter directement. Notez que les suppléments proposés sont chargés, en plus de ces précurseurs d’Oxyde Nitrique, de stimulants (ex. caféine) dans le but de produire un véritable coup de fouet lors de la séance qui va suivre. Ce n’est pas l’arginine qui vous booste au niveau mental.

Bénéfices possibles

L’oxyde nitrique aide à maintenir un « pump » (afflux de sang) dans votre muscle. Les vaisseaux sanguins qui fournissent les nutriments à vos muscles sont un peu plus efficients. Cela peut signifier une récupération plus rapide et des gains améliorés, plus de force, plus d’endurance…

Il existe d’autres avantages pour la santé de l’oxyde nitrique en plus de la musculation mais ils ne sont pas traités ici (type santé cardio vasculaire, libido, érections, etc.).

Voici les principaux avantages que peuvent apporter les producteurs boosters de NO :

  • Augmenter la récupération ;
  • Augmenter la résistance à la fatigue musculaire ;
  • Augmenter la puissance de travail musculaire ;
  • Augmenter l’endurance musculaire (type travail en high rep) et les performances en endurance (type haute altitude) ;
  • Augmentation de l’énergie et optimisation de l’utilisation des graisses / glucose ;
  • Augmentation du flux sanguin musculaire.

Ceci est en grande partie basé sur l’hypothèse que l’augmentation du flux sanguin vers le tissu musculaire permet aux utilisateurs de profiter de ces revendications.

Mais ce sont avant tout des produits destinés à rendre l’entrainement plus « dense » et donc à améliorer/maintenir les performances.

La contrebalance

Il n’y a absolument aucun doute que les boosters de NO augmentent le flux sanguin et la congestion. Mais est-ce qu’une augmentation du flux sanguin produit effectivement les résultats escomptés par les vendeurs de suppléments ? Ou est-ce la plupart du temps un avantage purement psychologique ?  Difficile de répondre à cette question et c’est pourquoi certains sportifs répondent très bien aux Boosters de NO, et d’autres pas du tout. Il faut tester pour savoir.

Ainsi, selon l’état de la recherche actuelle, l’augmentation de la production d’oxyde nitrique a des avantages pour les pratiquants de musculation et autres athlètes… Mais on ne sait pas encore pourquoi cela fonctionne parfois et cela ne fonctionne pas d’autre fois ; le fonctionnement de l’organisme n’est pas une science exacte, pour l’instant.

En théorie, cela semble donc fonctionner, mais jusqu’à présent la pratique ne le vérifie pas toujours. Même si beaucoup de gens vont plaider en faveur des boosters de NO, même si la congestion est bien là, l’intérêt de ce type de complément sur la prise de muscle ou de force n’est pas avéré.

Il est établi que la congestion est un facteur de stimulation de la croissance musculaire et que le facteur psychologique est très important au training… Cependant, il existe d’autres facteurs nécessaires. En effet, l’étape cruciale la réparation musculaire n’est pas durant le training, ainsi les boosters de NO n’ont d’intérêt hypertrophique que s’ils sont accompagnés des nutriments nécessaires à cette même hypertrophie, c’est pourquoi on les retrouve souvent chargés en molécules diverses (créatine, protéines, etc.).

Conclusion

Le Booster de NO va vous permettre d’augmenter significativement votre congestion à l’entraînement, parfois baisser les temps de récupération (Séance plus dense) et ainsi améliorer votre plaisir sous les barres. L’effet sur la progression n’y est donc pas direct, mais ceci est un plus pour continuer votre apprentissage dans ce sport.

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.