o-GREEN-VEGETABLES-570Beaucoup de gens affirment que les fibres ne rentrent pas dans le total calorique, car la plupart du temps elles ne sont pas absorbées par le corps. Certaines personnes recommandent de les compter, tandis que d’autres disent de les ignorer du fait de leur caractère spécifique d’assimilation… que faire ?

Déterminer si oui ou non les calories des fibres « comptent » est en grande partie une question de contexte, dans tous les cas, elles comptent dans votre apport énergétique !

Fibres

Elles jouent un rôle important dans le maintien en bonne santé  de votre corps et vous avez besoin d’en consommer chaque jour. On les retrouve dans les végétaux, tels que les légumes, les fruits et les céréales.

Les plantes contiennent plusieurs types de fibres, notamment la pectine, la gomme, la cellulose, la lignine et l’hémicellulose, qui peuvent être divisées en fibres insolubles et solubles dans l’eau.

Les fibres sont essentiellement constituées d’un ensemble de molécules de sucre. Ces molécules sont maintenues ensemble par des liaisons chimiques que votre corps a du mal à rompre. Dans les faits, votre intestin grêle ne peut briser les chaînes des fibres solubles ou insolubles.

C’est pourquoi certains experts et gurus des diètes low carb affirment que les fibres ne fournissent pas de calories et ne doivent dès lors par être comptabilisées dans le total calorique.

Calories

Mais cette affirmation est fausse ou pas tout à fait exacte. Car dans votre gros intestin, les fibres solubles sont, entre autres, utilisées par les bactéries pour produire des acides gras à chaînes courtes, qui, à leur tour, sont utilisées par l’organisme.  Ce qui fournit tout de mêmes des calories.

Ainsi, les fibres sont toujours considérées comme des glucides avec une valeur calorique de 2 à 2,4 par gramme suivant la source et le pays (suivant la réglementation).

L’étiquette fait foi

Exemple avec des haricots verts appertisés qui apportent 23,9 kcal/100 g, 1,35 g de protéine, 2,75 g de glucides, 0,1 g de lipides et 3,1 g de fibres.  Dans notre cas on retrouvera un total de 5,85 g de glucides avec une mention « Dont 5,85 grammes de fibres » ou une case spéciale pour les fibres en dessous côté de la teneur en protéines, glucides, lipides, sodium, etc…

Autre exemple :

etiquette

Si vous recalculez tout cela avec les valeurs caloriques pour chaque macro vous retombez bien sur 78 kcal. De la magie pure.

Les fibres sont effectivement utilisées par votre corps et contribuent à la teneur calorique des aliments. Cependant, pas toutes les fibres que vous ingérez rencontrent le même sort, c’est pourquoi il n’y a pas de consensus quant à la contribution et la quantification caloriques de fibres.

Compter les calories

Ainsi, si vous vous posez la question initiale, vous êtes probablement familiarisé avec le calcul des glucides. Alors disons-le clairement, les fibres ne s’annulent pas. Et ce n’est pas parce que vous mangez du son d’avoine avec de la crème glacée que les calories s’envolent. Il faut les considérer comme faisant partie du compte total de vos glucides et calories.

Ajoutons que comptabiliser tous les apports en fibres de votre diète, de les répartir en fibres assimilables ou non puis de calculer les taux de conversion et d’assimilation est la porte ouverte à une bonne migraine.

Petit conseil, quel que soit votre type de décision, il est important de peser les avantages et les inconvénients.

Dans notre cas l’investissement en effort, en temps et réflexion n’en vaut pas la peine. Ce n’est que du bricolage et une perte de temps que vous devriez passer dans votre entraînement ou l’élaboration d’une meilleure diète.

Ajoutons que l’assimilation des fibres par votre organisme va dépendre d’une multitude de facteurs qui sont propres à chaque individu et à un instant T.

Certaines personnes utilisent un certain taux l’énergie fournie par les fibres et d’autres dans une mesure moindre. L’apport calorique des fibres est donc très délicat à estimer compte tenu de cette variabilité. Dès lors, comment effectuer des calculs exacts ? C’est toute la question…

Enfin, gardez à l’esprit que la comptabilisation des données nutritionnelles n’est pas une science exacte pour commencer. Toutes les mesures effectuées concernant les aliments (Grammes de protéines, de glucides et les graisses) sont encore discutées et les chiffres étiquetés sont bien souvent arrondis et ne représentent pas le contenu nutritionnel réel.

Ainsi, à l’avenir, comptez vos apports en macronutriments totaux pour obtenir votre apport calorique total en vous référant aux étiquettes ou données officielles sur internet en intégrant les fibres dans votre total de glucides.

L’approche la plus simple et la plus pratique est de penser à votre diète initiale comme base de référence, un point de départ et d’ensuite ajuster vos calories et macronutriments selon les résultats effectifs.

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.