Ne rigolez pas, il existe beaucoup de mythes qui entourent la créatine et l’un des plus connu est l’effet que la créatine a sur la perte de cheveux (d’ailleurs parmi les recherches Google sur la créatine, la préservation de la masse capillaire est souvent là !).

DHT, créatine et perte de cheveux.

En ce qui concerne les histoires anecdotiques relatives à la créatine et la perte de cheveux, ignorez-les et concentrez-vous sur les études scientifiques publiées.

En les parcourant, on peut attester que la créatine augmente les niveaux de DHT (Dihydrotestostérone), ceci dans un court laps de temps.

Bien que la calvitie masculine soit génétique et souvent déterminée in utero, un levier primaire de cette dernière est le niveau de DHT circulant.

La DHT est une hormone mâle, un métabolite de la  testostérone, qui se forme dans les follicules pileux et d’autres parties du corps (prostate, glandes surrénales)C’est un androgène qui dans notre cas est impliqué dans la poussée mais aussi la perte de cheveux.

Quand la DHT est présente excessivement dans le cuir chevelu et que l’hypersensibilité des follicules pileux est héréditaire, le processus de croissance des cheveux est entravé et de moindre qualité.

Des niveaux élevés de DHT sont un facteur commun que l’on retrouve dans la calvitie masculine (l’alopécie androgénique). Une pathologie que l’on retrouve quand un homme entre dans la trentaine ou mi-vingtaine.

Donc, si vous êtes déjà génétiquement prédisposé à la calvitie, la créatine peut probablement accélérer son apparition et le processus en augmentant les niveaux de DHT dans votre corps.  Mais le DHT ne fera pas chuter vos cheveux !

Ajoutons que le vieil adage qui dit que la créatine provoque la calvitie est faux. Vous ne vous arracherez pas les cheveux par poignée avec 5 g de créatine par jour. Non, non et non !

Mais cela est plausible chez certaines personnes ?

On le répète, la créatine augmente la production de DHT qui est impliquée dans le recul de la densité capillaire et la calvitie. Mais aucune étude n’a établi une connexion directe ou n’a quantifié cela. Et l’augmentation est négligeable dans toute mesure. Impossible qu’elle provoque la calvitie.

La créatine peut augmenter le taux de la calvitie chez les humains avec un fort risque de calvitie masculine. Cela ne s’applique qu’aux personnes avec des antécédents familiaux similaires de calvities et se déclarant jeunes (la vingtaine). En effet, la composante génétique est importante dans la perte de cheveux chez les hommes, mais cela est rare.

Du fait que des niveaux plus élevés de DHT soient en corrélation avec un taux plus élevé de perte de cheveux chez les personnes sensibles aux effets de DHT. La DHT est reliée à la perte de cheveux chez les personnes génétiquement prédisposées à la perte de cheveux. Mais pas nécessairement chez les sujets non disposés à cette perte.

De ce fait, tout ce qui augmente les niveaux circulant de DHT peut provoquer une suspicion d’accélération de la perte de cheveux. Mais à quelle vitesse et en quelle quantité est une donnée complètement inconnue pour le moment.

Conclusion

Ainsi, alors que l’augmentation de la DHT et sa relation avec vos cheveux n’est pas un problème si vous avez une tête robuste ou même normale, ceux avec un front dégarni jeune peuvent rencontrer une accélération de la perte en densité lors de tout supplément androgène qui peut augmenter la DHT. Et la créatine en fait partie dans une mesure modérée.

Aucun cas de calvitie dans votre famille, aucune raison de s’alarmer. Vous pouvez utiliser en toute sécurité de la créatine.

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.