gluten-free-grainsEn considérant que le régime « sans gluten » est devenu la méthode d’alimentation à la mode, beaucoup d’athlètes se demandent sans doute si l’abandon du gluten (assemblage de 2 protéines) peut les aider à augmenter leurs performances.

Pour une partie de la population, ces protéines ne se digèrent pas correctement et le corps réagit avec une variété de symptômes. Leur abandon se justifie alors complètement.

Bénéfique ?

Bien qu’il y ait controverse sur de nombreux sujets liés à la nutrition sportive, nous savons que les athlètes, amateurs, coureurs occasionnels, tennismen, joueurs de foot professionnels… ont besoin de glucides (et de protéines ainsi que des lipides pardi !).

Dernièrement, beaucoup de gens recherchent si oui ou non ils ont la maladie cœliaque / sensibilité et doivent adopter un régime sans gluten, car des études ou livres ont montré les avantages sur la santé et les performances de cette approche.

Notez tout d’abord qu’il n’existe aucune preuve scientifique qu’un régime sans gluten vous aide à devenir plus performant.

« Cependant Il existe de nombreux athlètes qui ont rapporté de meilleurs résultats en suivant un régime sans gluten (Novak Djokovic ) ».

OUI MAIS ! Cela est logique si un athlète sensible au gluten, qu’il ou elle soit susceptible de mieux performer sans gluten. D’autant que la navigation dans notre environnement alimentaire actuel rempli de blé, et autres céréales pourvues de gluten, peut être un défi pour l’athlète diagnostiqué avec une maladie cœliaque ou sensible à cette protéine.

D’autre part, certains athlètes, sans problème avec le gluten et qui suive un régime qui en est dépourvu, montrent un fort impact sur leurs performances. La raison est que ces athlètes se nourrissent de glucides à index glycémique élevés, raffinés ou transformés comme base de leur alimentation…  Et ? La plupart de ces -mauvais- choix contiennent du gluten.

Lorsque ces aliments sont éliminés de l’alimentation, « les bénéfices » l’emportent sur les « risques ». Ces résultats « surprenants » viennent en raison d’une nutrition rééquilibrée et mieux adaptée au besoin de sportif. Ceci résulte de l’élimination d’un grand nombre d’aliments transformés et d’une prise de conscience sur la la qualité des aliments et l’importance de la nutrition en général…

Qui a besoin d’un régime sans gluten?

Si vous avez une maladie cœliaque, le gluten va vous rendre la vie très, très difficile… Pour le reste, il est tout à fait possible d’avoir une légère sensibilité au gluten, mais de ne pas le réaliser.

Toute personne avec la maladie cœliaque ou une forte /modérée sensibilité au gluten doit suivre un régime sans gluten à vie ! (La maladie cœliaque est une intolérance permanente au gluten).

Pour eux, comme pour les autres qui y sont intéressés, la clef est de consommer la bonne quantité de glucides sans gluten en « remplacement » de ces sources problématiques (pain, céréales, pâtes et autres aliments contenant du gluten), pour répondre aux exigences  de leurs entrainements en énergie. Que vous soyez un élite ou un amateur, votre régime alimentaire doit reposer sur un apport de glucides adéquat. 

Ajoutons que suivre un régime sans gluten n’a RIEN de très complexe et  n’est pas chronophage comme beaucoup peuvent le penser… pour peu que vous soyez attentif à votre nutrition et non un gros consommateur de pizza, cookies, gâteaux, aliments frits…

Des aliments sans gluten pour les sportifs ?

On recherche les glucides pour fournir du carburant aux athlètes. Vous pouvez obtenir toute l’énergie nécessaire à partir d’aliments entiers qui sont naturellement sans gluten. Chacune de ces sources sans gluten offre différents avantages nutritionnels. N’oubliez pas que la variété est la clef d’une bonne diète et un facteur important de son respect au fil du temps.

Amarante : des glucides et une excellente source de lysine et de méthionine (acides aminés).

Le Sarrasin, Nouilles Soba : Le sarrasin est une céréale sans gluten riche en minéraux. Les nouilles SOBA asiatiques sont fabriquées à partir de sarrasin, qui ne contient pas de gluten. Elles sont une excellente alternative aux pâtes de blé traditionnelles. Vérifiez les ingrédients pour vous assurer qu’elles soient produites à partir de 100 % de sarrasin.

Quinoa : Cette graminée sans gluten offre pas mal de glucides ainsi que des protéines quasi complètes.

Millet et Sorgho : Riches en vitamines B.

Teff : Riche  en calcium, fer, potassium, phosphore, zinc, et la plupart des vitamines B.

Le riz : Un incontournable pour le sportif.

Haricots secs, lentilles… : Ils sont une source tout-en-un de glucides, de protéines et de fibres. Les haricots contiennent également du fer, nécessaire pour le bien être du sportif.

Popcorn : Une collation « plaisir » sans gluten ! Choisissez la version la plus simple et légère puis faites l’assaisonnement vous-même avec un peu d’huile, d’herbes et d’épices. Evitez les ajouts d’additifs ainsi que les produits pour le microonde.

Fruits frais et secs : Tout fruit est une source de glucides. Des fruits à faible teneur en fibres comme les bananes sont idéales pour un regain d’énergie. Les fruits séchés – comme les raisins secs – sont une collation pratique pour un peu de carburant durant un effort d’endurance. Lors de l’achat de fruits secs, faites toujours attention aux étiquettes !

Pommes de terre et patate douce : Les pommes de terre sont riches en potassium, fibres et glucides. Les patates douces fournissent aussi foule d’antioxydants. Faites toutefois attention à ne pas manger la peau avant un effort, cette apport en fibres peut causer des problèmes gastriques.

Semoule de maïs, polenta : La plupart des gens supposent que le maïs est dépourvu de nutriments… mais le maïs au naturel (sans OGM) contient à peu près deux fois l’activité antioxydante des pommes !

Barre de céréales, poudre d’électrolytes / glucidiques, boissons de l’effort, aliments spéciaux pour le sportifs… : Le marché du « sans gluten » étant très porteur, de nombreuses firmes on développé et mis sur le marché tout une gamme de produits pour l’athlète « gluten free ». Faites toutefois très attention au prix !!!

Récapitulatif :

Le riz, le maïs, le lin, le quinoa, l’amarante, le millet, les pommes de terre, le sarrasin, le tapioca, le sorgho, le lupin, les légumes secs, les fruits secs, le millet, le teff… Les variétés d’avoine qui ne sont pas contaminées avec du gluten lors de la production peuvent également être consommées.

Évitez la contamination croisée : Pour les céréales et farines sans gluten intrinsèquement, achetez celles qui sont étiquetées comme «sans gluten».  Des petites quantités de gluten dans les aliments causent des dommages à la muqueuse intestinale.

Il existe un certain nombre d’aliments qui contiennent du gluten caché sous la forme d’additifs tels que les épaississants, les stabilisants et les arômes. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque doivent ainsi devenir attentifs lors de la lecture des listes d’ingrédients et reconnaître les sources potentielles de gluten.

Plus : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Dietes/Fiche.aspx?doc=maladie_coeliaque_diete

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.