exotic_fruitsMême si certains sont encore mal connus, leur aspect très coloré et leurs formes audacieuses ont forcément attiré votre regard. En effet, les fruits exotiques d’hiver permettent de diversifier votre diète et de profiter de leurs apports en nutriments essentiels : fibres, vitamines, minéraux et antioxydants en quantités pharaonique.

On peut les consommer facilement nature, sans sucre et ainsi ravir nos papilles tout en faisant face à la raréfaction des fruits frais produits en Europe. Ceci d’autant que vous êtes sûrement soucieux de votre alimentation et bien être, ce à quoi les fruits exotiques peuvent parfaitement répondre.

Nous avons choisi quatre fruits exotiques afin de ne pas vous limiter aux bananes en hiver ! 

Kiwi

Même s’il est largement produit en France, le Kiwi est un fruit exotique.

On commence facile avec le Kiwi. Il compte 61 kcal par 100 g c’est une très bonne source d’antioxydants, minéraux, vitamines et fibres.

Mais c’est avant tout sa teneur en vitamine C qui le rend unique (2 fois plus riche que l’orange). Rappelons que la consommation d’aliments riches en vitamine C aide le corps à développer une résistance contre les agents infectieux et lutter contre les radicaux libres nocifs.

Le Kiwi  contient également de la vitamine A, vitamine E et de la vitamine K ainsi que des antioxydants flavonoïdes tels que le bêta-carotène, la lutéine et la xanthine.

Son pouvoir antioxydant le rend très intéressant et la consommation de fruits frais de kiwi est une bonne source de potassium. En outre, un seul kiwi renferme une bonne quantité de fibres et de nombreux composés phénoliques, dont les acides phénoliques, les flavanes (épicatéchine, catéchine), les procyanidines et les flavonols (quercétine, kaempferol).

Il contient également de bonnes quantités de minéraux comme le cuivre, le calcium et de magnésium.

Litchi              

Originaire de Chine, il est de plus en plus populaire sur nos tables. Il faut tout d’abord l’éplucher pour voir apparaître autour d’un gros noyau brun sa chair blanche et sucrée.

Ce petit fruit de la taille d’une mirabelle et à peau rouge et rugueuse cache un  concentré de vitamine C (~75 mg au 100 g). Plutôt calorique, avec 66 Calories par 100 g (comparable au raisin), il offre une bonne quantité de fibres alimentaires et d’antioxydants.

L’oligonol, un polyphénol qui se retrouve en abondance dans les litchis, est reconnu pour avoir de fortes propriétés antivirales. En outre, il contribue à améliorer la circulation sanguine et à protéger la peau contre les rayons UV nocifs.

Ajoutons que c’est une bonne source de vitamines du groupe B (comme la thiamine, niacine et les folates). Ces vitamines agissent, entre autre, comme cofacteurs pour aider l’organisme à métaboliser les glucides, les protéines et les graisses. Enfin le litchi offre aussi de bonne quantité de minéraux comme du potassium et du cuivre.

A consommer frais ou en salade composée, il peut aussi accompagner le riz ou la viande.

Kumquat

Voici donc un fruit un peu moins familier, le plus petit de tous les agrumes. Les kumquats sont petits et à peau fine, une croûte sucrée dont le goût peut rappeler celui de l’orange, à la chair juteuse et amère.

Le Kumquat a une valeur calorique d’environ 71 kcal pour 100 g qui vont contribuer immensément à votre bien-être. Le Kumquat est souvent mangé avec son écorce, une caractéristique unique qui le différencie des autres fruits de la famille des agrumes. Sa peau est riche en de nombreuses huiles essentielles, antioxydants et fibres (attention aux traitements et transport, choisissez-les bio !).

Comme la peau, la chair compte de très fortes quantités d’antioxydants flavonoïdes poly-phénoliques tels que les carotènes, la lutéine, la zea-xanthine, etc…  En outre, les fruits frais contiennent des niveaux intéressant de vitamines A, C et E (encore des antioxydants !).  En effet, les kumquats sont également très riches en vitamine C, 100 g de fruits apportent environ 50 mg, ce qui rivalise facilement avec les oranges.

On peut les manger comme des raisins ou les utiliser dans les desserts, avec la viande ou des plats de poisson.

Papaye

La papaye ou « le fruit des anges », est un fruit qui fournit peu de calories (39 kcal / 100 g) et est une riche source de phyto-nutriments, de minéraux et de vitamines.

A la chair douce et facile à digérer, sa forte quantité de fibres alimentaires aide les systèmes digestifs capricieux : les papayes sont antiacides.

A la forme et la taille du melon, très sucrée et parfumée, fraiche et mûre la papaye est l’un des fruits avec la plus haute teneur en vitamine C. Elle est une excellente source de vitamine A (1094 UI / 100 g) ainsi que des flavonoïdes tels que le béta-carotène, la lutéine, la xanthine et la zea-cryptoxanthine.

La papaye contient aussi du lycopène, un autre pigment de la famille des caroténoïdes et plus le fruit est mûr, plus il contient une quantité élevée de lycopène (la couleur rouge).

Elle se consomme fraîche ou séchée, c’est un fruit qui est également riche en vitamines du groupe B, en potassium et calcium.

Enfin les graines de papaye sont un remède naturel pour de nombreux maux dans les médecines traditionnelles avec une application comme anti-inflammatoire, antiparasitaire, et analgésique.

Aie, le transport !

Ils sont certainement plus riches en nutriments et composés protecteurs bénéfiques pour notre santé, mais uniquement lorsque ces fruits sont juste cueillis. Après un long transport ou une transformation industrielle, qui altèrent leurs propriétés nutritives, la question se pose. Veillez donc aux techniques de transport, transformation et de conservation de ces fruits.

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.