so-many-milk-alternativesLe lait de vache est un aliment très nutritif qui a longtemps été associé à la bonne santé. Mais aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives de lait végétal et animal, chacun avec un profil nutritionnel, une saveur, une couleur et une texture propres. Parfois, ces substituts ne sont pas réellement du «lait», mais un extrait d’une source végétale.

Il existe beaucoup de raisons qui peuvent vous pousser à la recherche d’une alternative au lait de vache : les allergies, intolérances au lactose ou un régime végétalien, etc…

« Mais que voulez-vous que je mette sur mon avoine ?! »

 Une réponse populaire lorsque vous dites à une personne que le lait de vache n’est sans doute pas la meilleure option santé.

Car arrêtons de tourner autour du pot, ces dernières années le lait de vache subit une véritable croisade nutritionnelle. Considéré comme un aliment hautement inflammatoire que de nombreux humains ne peuvent pas digérer, il est mis au ban de la nutrition (au même titre par exemple que les graisses saturées).

Toutefois, il y a une bonne raison à couper le lait de vache de son alimentation : cela nous oblige à effectuer des recherches de substitution et à ré-étudier notre alimentation

Une variété d’alternatives facilement disponibles où chacune offrent des bénéfices sur la santé ! Elles peuvent également être de bons choix si vous êtes intolérant au lactose ou si vous évitez le lait de vache pour quelque raison que ce soit.

Voici dès lors trois alternatives populaires au lait de vache

Lait de riz : le plus doux et le plus digeste

D’une consistance semblable au lait écrémé, le lait de riz est essentiellement une combinaison de riz brun, d’eau, d’huile et de sel. Ce lait « léger », plutôt sucré, fournit une bonne quantité de fibres. La plupart des laits de riz commerciaux sont enrichis en calcium, phosphore, vitamine D et A de sorte à offrir des apports similaires au lait de vache.

Il apporte également de la silice, un constituant essentiel des os et cartilages, qui permet la bonne fixation du calcium et du magnésium.

Il a une faible teneur en lipides et zéro protéine, mais c’est une option sans lactose et sans gluten. C’est une des alternatives au lait de vache la moins allergène.

Le lait de riz a toutefois une forte teneur en glucides dont il faut peut-être vous méfier. Pendant sa production, les hydrates de carbone se décomposent en sucres, ce qui donne au lait de riz son goût plus doux. Ainsi avec ce potentiel édulcorant, il fait un ingrédient très apprécié dans la préparation des desserts.

Afin d’enrichir son apport nutritionnel, il peut être mélangé avec d’autres laits végétaux (du lait de noisette ou d’amande).

Lait d’Amande : le classique

L’un des substituts au lait de la vache les plus populaires. Le lait d’amande est un mélange de poudre d’amandes et d’eau combinés avec une touche de sel pour plus de saveur. Il vous faudra peut-être du temps pour vous y habituer si vous êtes à la recherche d’un véritable substitut de lait.

Il est aussi beaucoup plus cher qu’acheter des amandes et ajoutons que la quantité réelle d’amandes utilisées pour réaliser la boisson est variée en raison du coût élevé de production des matières premières. Par conséquent, il est impossible de savoir, la quantité finale d’amandes utilisées pour votre produit. Privilégiez le « fait maison » !

Très nutritif, ce lait d’oléagineux contient moins de calories, moins de lipides, et plus de calcium, de vitamine E et de vitamine B12 que le lait de vache. Le lait d’amande a également des petites quantités de riboflavine et de vitamine D. Le lait d’amande ne fournit pratiquement pas de protéine à contrario, mais est très digeste et c’est un antiseptique pour les intestins.

Enfin, il offre une dose intéressante de magnésium, de fibres et de manganèse ainsi que de sélénium.

Lait de chèvre : le goût !

Le lait de chèvre a un goût sucré avec des nuances salées, réputé pour son goût distinct, on l’aime ou on le déteste. Il est beaucoup plus facile à digérer que le lait de vache et est une meilleure et excellente source de calcium, de vitamine A, D et B12, de potassium et de cuivre.

Il a une plus forte teneur en matières grasses, en protéines (le profil en acides aminés totaux du lait de chèvre est proche de celui du lait humain) et en phosphore que les substituts traditionnels au lait de vache. Un profil nutritionnel plus proche du lait entier de vache.

Qui plus est, les chèvres sont moins traitées (hormones et antibiotiques) et ont tendance à vivre dans de meilleures conditions (à confirmer) que les vaches.

Le lait de chèvre est facilement disponible dans d’autres parties du monde, mais est souvent limité à des supermarchés et des épiceries spécialisées en France.

Bien que le lait de chèvre ait une plus faible teneur en lactose et qu’il soit généralement mieux toléré que le lait de vache, ce n’est pas un produit sans lactose, ce qui peut être problématique pour les personnes ayant une grave intolérance au lactose.

Il peut être utilisé n’importe où là ou vous utilisez le lait de vache… comme un Shake protéiné, des crêpes, ou un bol de céréales.

Attention

Si vous choisissez d’éviter les produits laitiers, assurez-vous que vous ne vous dirigez pas vers une carence nutritionnelle et choisissez des alternatives de lait qui sont les plus appropriées. Méfiez-vous des laits aromatisés et vérifiez bien les étiquettes pour surveiller les ajouts d’additifs, sucre/sel et autres exhausteurs de goût.

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.