vitamin-a-6-1Les caroténoïdes sont un groupe de pigments naturels liposolubles, habituellement rouges, oranges ou jaunes. Ils sont largement utilisés comme colorants naturels pour l’alimentation humaine et les cosmétiques.

Essentiels à la croissance des plantes et à la photosynthèse, ils sont une source alimentaire importante en vitamine A chez l’homme. On les retrouve aussi bien dans les plantes, les légumes, les fruits, les champignons que chez les animaux (coloration du plumage de certains oiseaux ou la carapace d’insectes).

Associés à un risque réduit de plusieurs troubles chroniques de santé, y compris certaines formes de cancers, les maladies cardiaques, les dégénérescences oculaires, ils interviennent dans la régulation des défenses naturelles de l’organisme. Liposolubles, ils sont facilement assimilables par l’organisme.

Définition

Dans les pigments végétaux, on distingue deux grandes familles : la classe des polyphénols et celle des caroténoïdes. Le terme « caroténoïde » recouvre deux classes de composés voisins : d’une part les carotènes, hydrocarbures insaturés et d’autre part leurs dérivés oxygénés, les xanthophylles.

Les caroténoïdes n’étant synthétisés que par les plantes et certains micro-organismes, l’Homme doit donc s’en procurer au travers de son alimentation ou sous forme de compléments alimentaires.

Les caroténoïdes sont à l’origine de la couleur des fruits (ananas, agrumes, tomate, poivrons…), des fleurs (Eschscholtzia, Narcissus) mais aussi d’oiseaux (flamant rose, ibis, canari, oiseaux exotiques), d’insectes (coccinelles) et d’animaux marins (crustacés, salmonidés).

Les caroténoïdes sont les pigments végétaux colorés, dont certain peuvent être transformés par le corps en vitamine A (ces précurseurs de la vitamine A – 10 % d’entre eux environ – sont parfois appelés provitamine A). Ils sont de puissants antioxydants qui peuvent aider à prévenir certaines formes de cancer, de maladies cardiaques et agir pour améliorer votre réponse immunitaire aux infections.

Connus pour la capacité de certains à être convertis en vitamine A, cette dernière et les caroténoïdes présentent des effets bénéfiques identifiés depuis fort longtemps. Ils sont essentiels à votre bonne santé.  La vitamine A, intervient dans le renouvellement des tissus, la croissance et la régulation cellulaire, l’immunité de l’organisme, etc… Elle exerce ainsi une action efficace contre toute manifestation dégénérative.

Bénéfices

Les caroténoïdes alimentaires fournissent un grand nombre de bénéfices pour la santé en diminuant le risque de maladies. Les effets bénéfiques des caroténoïdes sont essentiellement le produit de leurs actions antioxydantes :

  • Les caroténoïdes contribueraient à éliminer les radicaux libres qui endommagent l’organisme ;
  • En plus de leur rôle dans la prévention du cancer, les carotènes nous offrent une protection contre les maladies cardiaques. Leur comportement antioxydant protège la paroi des artères du dommage oxydatif des radicaux libres ;
  • De précieux alliés pour la peau et les yeux, contribuant à réguler l’absorption des UV (les quatre principaux qui ont une action à ce niveau sont le bêta-carotène, le lycopène, la lutéine et la zéaxanthine) ;
  • Photo protecteurs, ils protègent les cellules exposées à la lumière des dommages oxydatifs ;
  • Soutient à la fonction immunitaire en stimulant la production de globules blancs spécifiques qui permettent de maintenir l’état immunitaire global ;
  • Améliorent la communication entre les cellules, ce qui pourrait ralentir le développement de tumeurs cancéreuses ;
  • Et plus encore…

Notez que ces divers bénéfices sont associés à une diète riche en fruits et légumes à forte teneur en caroténoïdes et non à une supplémentation.

Exemple de caroténoïde

Le bêta-carotène est un des caroténoïdes les plus connus et importants. Extrait et isolé pour la première fois en 1831, c’est un des plus répandus dans la nature et notre assiette. Les carottes sont la principale source de bêta-carotène.

Certains caroténoïdes, comme le lycopène, ne se convertissent pas en vitamine A. Le lycopène est le pigment rouge orangé présent dans les tomates et la pastèque. Mais c’est un antioxydant encore plus puissant que le bêta-carotène.

Les noms de certains des caroténoïdes naturels les plus courants (600 caroténoïdes différents ont, à ce jour, été recensés) :   Anthéraxanthine, astaxanthine, canthaxanthine, α-carotène, β-carotène, ε-carotène, γ-carotène, ζ-carotène, fucoxanthine, lutéine, lycopène, néo xanthine, neurosporène, sphéroidène, zéaxanthine, méso zéaxanthine et j’en passe… plus de 50 caroténoïdes alimentaires provenant des fruits et légumes peuvent être absorbés et métabolisés par les humains.

Sources

Pour les humains, les plantes sont les sources les plus importantes de caroténoïdes. Ainsi les végétaux oranges et jaunes ont une forte teneur en vitamine A du fait de leur teneur en caroténoïdes. En général, plus la couleur du fruit ou du légume est prononcée, plus sa concentration est forte.

Si les apports journaliers recommandés en caroténoïdes ne peuvent pas être déterminés, on peut évaluer un minimum de 6 mg en bêta-carotène et lutéine. Donc faites une orgie de carottes, abricots, légumes verts, choux, persil, maïs, tomates, papaye et courges.

Les carottes, par exemple, sont une bonne source de bêta-carotène. Plus surprenant, les légumes verts à feuilles, comme les épinards et le brocoli, contiennent également de grandes quantités de caroténoïdes, mais leur pigment vert intense (chlorophylle) masque la couleur jaune-orange.

En outre, le jaune d’œuf est une source hautement bio disponible de lutéine et de zéaxanthine. Les algues aussi sont une source riche de caroténoïdes, plus de 100 caroténoïdes ont été isolés et caractérisés à partir de ces micro-organismes.

Les caroténoïdes sont aussi disponibles sous forme de suppléments. Cependant, les fortes doses de bêta-carotène sont réputés avoir un effet négatif sur l’incidence du cancer du poumon chez les fumeurs et les travailleurs exposés à l’amiante. Ajoutons que la prise massive d’un caroténoïde particulier peut réduire l’absorption d’autres substances de cette famille, provoquant ainsi un déséquilibre.

Dès lors un régime alimentaire riche en fruits et légumes est conseillé.

Enfin, il faut être sûr que vous obtenez les quantités appropriées de ce nutriment et évitez une surdose par la supplémentation.

La biodisponibilité des caroténoïdes varie selon leur mode de préparation (crus ou cuits), selon la saison et l’origine. Ils sont mieux absorbés avec des matières grasses lors d’un repas (augmentation de la biodisponibilité)  et on préserve généralement les caroténoïdes par des cuissons douces (vapeur, basse température).

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.