WinterSquashVous êtes sans doute habitués à d’autres légumes ou fruits comme source d’antioxydants. Mais ce serait oublier les analyses et études récentes qui ont mis en évidence la contribution unique des courges à nos besoins en antioxydants et autres nutriments.

Cette famille de légumes emblématique de l’automne, avec sa grande diversité de formes, de tailles et de couleurs… Il vous faut absolument connaître les bienfaits antioxydants fournis par les courges sous ses multiples variétés ! (butternut, poivrée, spaghetti, citrouille…).

Les courges sont remplies de vitamines, minéraux et antioxydants qui offrent de nombreux intérêts pour la santé.  De nombreuses recherches ont clairement fait savoir à quel point ce « super légume »  permet un très fort apport en antioxydants, et tout particulièrement, des caroténoïdes (pigments végétaux responsables des couleurs rouges, orangées, jaunes et vertes des fruits, des légumes, des fleurs et des algues).

La consommation d’aliments riches en caroténoïdes (provitamine A) serait liée à un risque moindre de développer certains cancers. Sa chair, qui varie du jaune à orange vif, est une excellente source de bêta-carotène, un nutriment qui est converti en vitamine A par l’organisme.

On leur prête (aux caroténoïdes) le pouvoir de prévenir les maladies cardiovasculaires, certains cancers et certaines affections des yeux liées au vieillissement ainsi que de stimuler les défenses immunitaires.

Mais sa teneur en caroténoïdes n’est pas le seul avantage des courges ! Ajoutons à cela une bonne quantité de vitamine C et de manganèse (tous deux des antioxydants plus « conventionnels »).  

Ainsi, les impressionnants bénéfices pour la santé des courges sont dérivés des nutriments, vitamines et minéraux qu’elles contiennent. Cette liste comprend une importante  quantité de vitamine A, ainsi que des vitamines C, E, B6, niacine, thiamine, acide pantothénique, et de folate.

En ce qui concerne les minéraux, la courge contient du magnésium, du potassium, du manganèse, du cuivre, du phosphore, du calcium et du fer. Elle est aussi une très bonne source de caroténoïdes et autres composés anti-inflammatoires et antioxydants importants pour notre organisme.

Tous contribuent ensemble à stimuler la réponse immunitaire du corps et l’aider à mieux se défendre contre les infections étrangères, ainsi que les radicaux libres produits par notre propre organisme.

Alpha, béta… Oméga ?

Vous connaissez le bêta-carotène, que l’on trouve dans les carottes (et les légumes de couleur jaune orangée) ? Très bien. La courge contient une autre forme de caroténoïde, encore plus puissant que le bêta-carotène, qui s’appelle l’alpha-carotène, un autre précurseur du rétinol (vitamine A). L’alpha-carotène vous aide à maintenir votre système immunitaire fort, ce qui est très utile pour préparer l’hiver, contrer la fatigue et le manque de luminosité.

Très riche en alpha et bêta-carotène… mais également des caroténoïdes tels que la lutéine et la zéaxanthine.  Parfaits pour préparer l’hiver… Et l’année !

Tous ces antioxydant, essentiels,  protègent notre corps contre les dommages des radicaux libres, qui à leur tour renforce votre propre système immunitaire et nous protège ainsi d’une multitude d’infections. Agents anti-cancer et antiviral, ils contribuent à la prévention de maladies neurodégénératives, cardiaques, l’arthrite, le vilain rhume et la fièvre commune !

Une bonne teneur en deux autres antioxydants : lutéine et zéaxanthine

Combiné avec le carotène, cela offre un support exceptionnel pour les yeux, contre les dégénérescences maculaires (qui peuvent conduire à la perte de vision), participent à la prévention de maladies de l’œil et aide également à avoir une meilleure vision et à augmenter la résistance de nos yeux à un stress visuel.

Votre corps concentre ces deux caroténoïdes dans la région maculaire de vos yeux, où ils protègent votre vision des UV nocifs.

Les courges contiennent aussi du bêta-cryptoxanthine qui, comme les autres caroténoïdes, peut se transformer en vitamine A dans l’organisme.

Enfin, comme si cela ne suffisait pas, la courge peut avoir des effets anti-inflammatoires en raison de sa teneur élevée en antioxydants. Intégrer cet aliment comme une base dans votre régime alimentaire automnale aide à réduire le risque de troubles liés à l’inflammation comme l’arthrite rhumatoïde et l’asthme).

Ce n’est pas fini !

Source de vitamines C et E, qui jouent des rôles dans l’organisme qui vont au-delà de leurs propriétés anti oxydantes majeures : santé des os, du sang, immunité,  des cartilages, des dents et des gencives. Elles protègent contre les infections, favorisent l’absorption du fer contenu dans les aliments, accélèrent la cicatrisation…

Les courges sont également source de manganèse, aussi antioxydant et qui participe notamment à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Conseils

Les caroténoïdes, dont le bêta-carotène, sont liposolubles. Ce qui signifie qu’ils sont mieux absorbés si vous consommez un peu de matière grasse ou d’huile en même temps. Tout ce que vous avez besoin est 3 à 5 grammes d’huile avec un repas, soit environ 1 cuillère à café, pour stimuler l’absorption dans votre corps.

La cuisson améliore également la biodisponibilité de bêta-carotène dans les aliments. Pensez à la cuisson vapeur (pour préserver les vitamines) !

Les graines auraient une action antioxydante encore plus élevée que la chair. Ajoutons des vertus importantes sur la santé cardiovasculaire et des effets potentiellement bénéfiques dans la prévention de certaines maladies graves. Ainsi pour obtenir tous les avantages de la courge, nous avons besoin de manger non seulement la chair, mais aussi la peau et les graines. De nombreux nutriments précieux s’y trouvent.

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.