shutterstock_89414368Depuis des décennies, les coureurs ont été bercés par la nécessité de bonnes chaussures de course. Mais depuis quelques temps… Pour certains, la course pieds nus est une bonne lubie avec de nombreux avantages : réduction des forces d’impact, favorise la bonne technique et est plus amusante que de courir avec des chaussures…

Ainsi, les coureurs du monde entier se sont actuellement engagés dans une bataille épique sur l’avenir de leur sport : la course pieds nus procure-t-elle des avantages sur la course avec chaussures ?

Courir avec des chaussures minimalistes

Egalement connu comme « minimaliste » ou « course naturelle », la course pieds nus est tout simplement le fait de courir sans chaussures ou de courir avec des chaussures à semelles très minces.  Courir pieds nus est considéré comme le moyen naturel de déplacement en vitesse et l’apanage de certaines cultures.

Cependant, la recherche scientifique n’a pas encore atteint un consensus clair sur les avantages de la course pieds nus.

Ses défenseurs soutiennent cependant que cela est meilleur pour les pieds en ce qu’elle les renforce et réduit les blessures chroniques telles que le syndrome ilio-tibial, genou du coureur, périostite et autres blessures communes. Les afficionados de ce minimalisme ajoutent également que la course pieds nus peut corriger la technique d’un coureur et favoriser un meilleur impact de l’avant-pied.

Ainsi, la course pieds nus reste un sujet très controversé et beaucoup estiment qu’elle ne peut pas convenir à tous les coureurs.

La différence

La grande différence est dans la façon dont votre pied frappe le sol. Les coureurs qui portent des chaussures ont tendance à frapper le sol avec les talons en premier. Cette démarche génère une force jusqu’à trois fois celle du poids du corps, ce qui peut conduire à des blessures et des fractures de fatigue.

En revanche, les coureurs aux pieds nus ont une tendance à atterrir sur la plante de leurs pieds, générant moins d’impact lorsque leurs pieds frappent le sol et permet ainsi une meilleure posture.

Faut-il courir minimaliste ?

En termes de course, des études ont prouvées que moins de poids sur vos pieds permet d’améliorer votre efficacité de course et de diminuer vos temps. Mais cela est souvent le fait d’une illusion d’une efficacité accrue par le changement de nature de l’appui au sol.

La recherche a montré que la course pieds nus change l’impact au sol du pied. Le fait de courir parfois pieds nus permet de prendre conscience de la nécessité d’un vrai équilibre latéral. En effet, les chaussures de course font généralement frapper le sol avec le talon en premier, alors que la course pieds nus force l’avant du pied à le faire.

Ainsi, beaucoup de coureurs aux pieds nus  sont plus à l’aise avec ce changement, étant donné que cela est un mouvement naturel pour la plupart des sportifs. Le corps humain étant naturellement prévu pour les déplacements pieds nus.

Mais pour ceux qui frappent le sol naturellement avec l’arrière du pied, la course minimaliste peut stresser le tendon d’Achille et entraîner des blessures.

Pour le coureur moyen, les avantages ne peuvent pas l’emporter sur les risques quand il s’agit de courir pieds nus. En raison du risque élevé de perforations, d’’infections et d’autres blessures potentielles, de nombreux podologues et médecins suggèrent « d’incorporer » la course minimaliste plutôt que de supprimer la course avec chaussures complètement.

Ajoutons qu’aucune étude fiable ne valide la thèse du moindre risque de blessures ou de meilleures performances.

Ainsi, la recherche scientifique dans la pratique de la course pieds nus n’a pas atteint un consensus clair quant à ses risques ou ses avantages.

Quelques avantages potentiels du minimalisme en course

Courir pieds nus ou en chaussures minimalistes :

  • Peut renforcer les muscles, les tendons et les ligaments du pied et permettre une démarche plus naturelle pour le corps ;
  • Renforcer le tendon d’Achille et les mollets, ce qui peut réduire les blessures ;
  • Apprendre à atterrir sur l’avant-pied plutôt que le talon ;
  • Améliorer l’équilibre et la proprioception = meilleur équilibre et coordination ;
  • Corriger la posture et l’erreur technique ;
  • Renforcer les pieds aux agressions extérieurs.

Quelques Inconvénients concrets

  • C’est un choc pour les pieds et nécessite une phase d’adaptation lente. ;
  • Courir chaussé offre plus de protection contre les débris au sol et une isolation par tout temps ;
  • Ampoules obligatoires au départ ;
  • Peut entrainer le surmenage de certains muscles et conduire à diverses blessures ;
  • Aucun bénéfice concret attesté par la recherche pour le coureur professionnel ou lambda.

Alors ?

Si vous voulez éviter les blessures et avoir de meilleures performances, investissez dans de bonnes chaussures.

Si courir pieds nus vous plait, que vous trouvez cela plus fun et agréable, allez-y ! Tout un chacun a sans doute besoin d’un « retour aux sources » ou de s’essayer à des choses exotiques.

C’est à vous de décider. Vous pouvez tout à fait mixer les deux types de training et apprécier les résultats par la suite. C’est d’ailleurs ce que nous vous conseillons :)

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.