group of nices cows

Il y a protéine et protéine. Que diriez-vous d’acheter une protéine… qui ne vous apporterait pas de protéines pour construite votre masse musculaire, récupérer après les entraînements… voire même obtenir des effets inconnus sur l’organisme ? C’est pourtant ce que vous faites quand vous achetez n’importe quelle Whey protéine !

Durant le processus de fabrication, les fabricants utilisent différents procédés pour extraire la Whey de la protéine de lait. Ces processus peuvent être agressifs (pour la Whey issue de l’industrie fromagère) et un peu plus doux pour la Whey native. Mais dans tous les cas chaque transformation, notamment à l’aide de chaleur et de produits chimiques, engendre une dénaturation des molécules. Dans la Whey, on parle de GMP ou GlycoMacroPeptides.

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi FitnessBoutique s’engage à produire une nouvelle marque 100 % Bioactive, avec une production Française et comment nous garantissons ces faits.

C’est quoi une GMP ou GlycoMacroPeptides dans la Whey ?

Chez FitnessBoutique, nous vous proposons une Whey Bioactive sans ajout de GMP. Pourquoi cela ?

Lorsque l’on utilise des produits chimiques pour transformer le lait en protéine en poudre, et notamment en Whey, les protéines se dégradent. Les molécules se modifient pour former des peptides que l’on appelle des GMP ou GlycoMacroPeptides. Ces GMP ne sont pas assimilables facilement par l’organisme, voire créent des problèmes de santé (c’est une des raisons pour lesquelles les GMP sont interdites dans les laits en poudre pour enfants).

Le problème existant est que lorsque le lactosérum est issu de l’industrie fromagère, il est largement composée de GMP. Ainsi, soit la Whey ainsi produite est vendue en l’état, soit on effectue un traitement pour enlever les GMP. Il est nécessaire de bien lire les étiquettes qui doivent présenter le taux de GMP (si ce n’est pas le cas, demandez le au fabricant ou passez votre chemin).

Mais cela ne s’arrête pas là ! En effet, il n’y a pas de petites économies dans l’industrie. Ainsi, les GMP retirées sont souvent revendues à d’autres fabricants qui les ajoutent dans leurs protéines en poudre ou 3 fois rien. Cela s’appelle l’amino Spiking. Ainsi, plus de poids pour moins cher !!!

Vérifiez les étiquettes : Si des GMPs sont présents, passez votre chemin. Si vous voyez des ajouts d’acides aminés (en plus de la Whey), même principe, passez votre chemin.

La différence entre les protéines laitières et les protéines fromagères

FitnessBoutique va vous proposer une gamme 100 % d’origine laitière et de production française et surtout sans traitement agressifs.

A l’origine, le lait va servir sous forme de lait ou sous forme de fromage (principalement). Lorsque l’industrie produit du fromage, elle chauffe fortement le lait, le traite de nombreuses manières qui permettent d’obtenir les fromages que nous connaissons tous.

En fin de chaîne, il reste de la matière qui ne sert à rien : le lactosérum. Ainsi, l’idée fut de travailler ce résidu pour en produire la Whey. Comme il s’agit d’un résidu, il ne coûte quasiment rien. C’est comme cela que sont arrivées les Whey sur le marché il y a quelques années. Le problème est que les différents traitements produisent énormément de GMP (jusque 30 à 50 % du poids total de la Whey obtenue).

Et quand le fabricant peu scrupuleux ajoute encore des économies (voir l’utilisation des GMP vue plus haut), on peut facilement se retrouver avec plus de GMP que de Whey « saine ». Vive le bas de gamme !

Et les GMPs ne sont que la partie immergée de l’iceberg (nous ne parlons pas de la destruction des enzymes ou des vitamines par la chaleur et les réactions chimiques dues aux substances utilisées).

C’est pourquoi il y a quelques années, la Whey laitière est apparue. Au lieu de racheter le résidu de lactosérum à l’industrie fromagère pour une bouchée de pain, certains fabricants vont directement produire la Whey à partir du lait. Ainsi, la matière première est travaillée sans les procédés fromagers qui produisent des GMPs. On obtient ainsi une protéine sans GMP.

Comment se prémunir des Whey bas de gamme ?

La première idée serait de fuir les bas prix et de préférer les Whey les plus chères. Malheureusement certains s’amusent à vendre très cher de la Whey bas de gamme en jouant sur ce facteur psychologique (et faisant donc encore plus de bénéfices avec de la mauvaise qualité).

C’est là, que la réglementation et les tests en laboratoire privé entrent en jeu. Ceci a un énorme coût financier, humain et en termes de délais de mise sur le marché. Mais la qualité en vaut le coup.

Et c’est là que FitnessBoutique s’engage dans des tests récurrents pour vous prouver la qualité de sa Whey, en permanence !

Le processus pour avoir une Whey protéine de haute qualité ?

Pour produire un produit de qualité, il y a la volonté du fabricant, les qualités de la matière première, les tests validant la production (contrôle de la qualité des molécules, de l’absence de certaines substances pathogènes, etc.), les vérifications de l’administration, etc.

Certaines étapes sont obligatoires (légalement), d’autres sont de l’ordre de la recherche de la meilleure qualité possible (notamment pour répondre à certaines labels).

La qualité de la matière première

Comment obtenir une protéine de qualité si la matière pour la fabriquer ne l’est pas ? Ainsi, pour être certain d’avoir une Whey de qualité, choisissez une protéine laitière, comme nous l’avons vu plus haut. La Whey fromagère sera toujours de qualité inférieure, quoique vous fassiez par la suite comme amélioration. C’est comme pour la construction d’une maison. Vous pouvez avoir les meilleurs ouvriers, le meilleur architecte… si vous n’utilisez que des parpaings fissurés, vous ne pourrez jamais avoir la même qualité que celui qui utilise des parpaings parfaits.

Mais cela ne suffit pas. Il faut que le fabricant contrôle l’origine du lait et vous en apporte les preuves (comment les vaches sont traitées, comment le lait est récolté et stocké, comment il est transporté à la coopérative laitière puis à l’usine de traitement, etc.). Tout ceci doit répondre à des normes et donc présenter des certificats réguliers (en France, par exemple, les productions laitières sont contrôlées plusieurs fois par mois avec des laboratoires indépendants, ce qui n’est pas forcément le cas partout dans le monde).

La réalité de l’étiquetage et du contenu de votre Whey

Lorsqu’un produit est mis sur le marché, il y a une déclaration du fabricant qui présente à l’administration tout un tas d’informations, dont les tests sanitaires, de conformité de l’étiquetage avec le contenu réel, les certifications de production respect des normes ISO, HACCP, des différents labels auxquels le produit prétend). Clairement, le fabricant présente un dossier épais comme l’Arc de triomphe incluant des tests cliniques.

Puis, l’administration (DGCCRF notamment) va vérifier aléatoirement la véracité du dossier (et son respect dans le temps). Ceci n’est pas régulier et si votre revendeur n’a pas déclaré à l’administration un supplément qu’il achète à l’étranger…. il n’y aura aucun test.

Ainsi, un fabricant voulant se garantir de la qualité du produit qu’il vend, va effectuer de lui-même des tests à toutes les étapes de fabrication, de transport, de stockage afin de contrôler que la qualité est toujours là, qu’il n’y a pas de dégradation d’une étape et ainsi vous garantir que ce qu’il y a sur l’étiquette est toujours en vigueur (absence de produits non mentionnés, présence de TOUT ce qui est noté sur l’étiquette et dans les bonnes quantités). C’est votre seule garantie.

Seulement voilà, tout cela coûte une fortune. Il n’est pas rare que pour des tests, il en coûte 50 € par ligne de composition, par produit, par parfum et par conditionnement… Vous avez une Whey avec 10 lignes, 10 parfums et 3 conditionnements, cela peut coûter 15’000 € à chaque test. Forcément cela a un impact.

C’est pourquoi certains fabricants préfèrent le faire une fois au départ, puis plus rarement une fois par an, plus souvent une fois qu’il change un ingrédient dans la composition. Alors que pour se prémunir d’un défaut de qualité, chaque lot devrait être testé pour valider la composition exacte, l’absence de pathogènes…

Entre ces 2 extrêmes, les fabricants font en fonction du marché. Personne n’achèterait une Whey à 90 € le kilo. Mais pour garantir la qualité d’un produit, un équilibre est choisi pour avoir une récurrence des tests la plus haute possible, sans toutefois rendre la Whey invendable.

Conclusion sur la pureté d’une protéine

Ainsi, pour avoir une certitude sur la qualité d’une Whey protéine, contrôlez :

– L’origine laitière ou fromagère de la matière première
– La qualité du lait utilisé (Bio, circuit court, pays d’origine, manière dont il est stocké et travaillé)
– Les entreprises de stockage et de traitement (leurs certifications, leurs antécédents…)
– L’étiquette de la Whey (absence de GMP bien noté, car il faut que l’étiquette mentionne son absence, ou au moins que le fabricant vous le certifie)
– Demandez les derniers tests au fabricant. Si ceux-ci sont vieux de 6 mois (par rapport à la date de production de votre achat), vous n’avez aucune certitude que le lot que vous avez est conforme à l’étiquette.
– Enfin, si votre produit est produit à l’étranger, demandez à votre revendeur la copie de la déclaration de vente à l’administration (chaque vendeur de supplément alimentaire, du gros magasin au plus petit site internet, en passant par votre salle de Fitness, doit déclarer à l’administration ce qu’il vend).

Si vous respectez toutes ces vérifications, vous allez avoir le plus haut niveau de contrôle sur vos achats et donc une certitude sur ce que vous consommez.

Ne croyez pas qu’il n’y a que le prix qui compte : une Whey présentant des GMP est une Whey qui n’est pas anaboliquement parlant pas intéressante et qui potentiellement peut présenter des effets inconnus sur l’organisme à longs termes (les chercheurs ne peuvent garantir l’innocuité totale des GMP consommés régulièrement).

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.