Brownie sans gluten protéiné

Qui peut résister à un bon brownie au chocolat, tout chaud, sortant juste du four ? En tout cas, moi non… et encore plus s’il est considéré comme diététique !

Se faire plaisir de temps en temps, c’est bien… mais si en plus vous pouvez le faire sans « ruiner » votre régime ou vous donner mauvaise conscience pour deux semaines, c’est mieux !

Le cas du gâteau à la protéine en poudre

Toutefois, quand on aborde la pâtisserie avec de la protéine en poudre et que l’on cherche à inter-changer la farine et le sucre pour de la whey, ce n’est pas toujours facile d’obtenir de bons résultats.

Vous vous retrouvez souvent avec un gâteau, certes bourré de protéines, mais sec, caoutchouteux et bon à jeter si vous êtes un petit peu exigeant sur le goût.

Alors, il faut expérimenter les façons de rendre vos gâteaux à la whey plus « vrais », plus spongieux, plus doux et tout aussi savoureux… de manière à ne plus douter qu’il en est un (de gâteau) !

La recette du Brownie au chocolat sans gluten

On va y ajouter un petit quelque chose supplémentaire, un ingrédient qui va nous permettre de donner une bonne consistance et un vrai aspect de brownie à notre gâteau. Quoi donc ?

Des haricots noirs !

Pourquoi ? Ils ajoutent de l’humidité et de la consistance sans être une source de gras et nous permettent de contrôler nos apports en lipides au mieux tout en apportant une dose de protéines végétales et de fibres ! Ce qui nous donnera au final des brownies diètes, sains, très riches en protéines, sans gluten et sans sucre.

En effet, les haricots secs – et en particulier les haricots noirs – sont tout à fait adaptés dans les gâteaux protéinés, ils se marient très bien avec le cacao et de plus, leur couleur s’intègre parfaitement !

Ces fèves confèrent également une bonne tenue et beaucoup de fibres à vos brownies. Cela permet de donner un véritable aspect de gâteau et pas d’un ersatz qui s’émiette ou qui ressemble à du caoutchouc en bouche.

Brownies,  ingrédients

  • 50 g de protéine en poudre au chocolat type  ;

  • 250 g de blancs d’œufs liquides ;

  • 45 g de cacao brut en poudre (100 % !) ;

  • 200 g de haricots noirs cuits ;

  • 3 cuillères à soupe de noix de coco râpée

  • 50 g de miel ou de sirop d’agave

  • 5 cuillères à soupe de fromage blanc 0 % ;

  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

A l’aide d’un robot ou d’un mixeur à immersion, mélangez tous les ingrédients ensemble. Vous devez vous retrouver avec une pâte à crêpe épaisse.

Si votre pâte est trop liquide, ajoutez une cuillère à soupe de plus de noix de coco jusqu’à bonne consistance. Si elle est trop épaisse, ajoutez un ou deux blancs d’œuf.

Une fois que votre mélange est parfaitement lisse et épais, versez le tout dans un moule  à brownie et faites chauffer à 160° C pendant environ une heure. Toutefois, vérifiez la cuisson toutes les 10 à 15 minutes en insérant un couteau dans le gâteau et le sortir du four quand l’ustensile reste « propre ».

Notes

Si vous aimez les brownies plus chocolatés et doux : ajoutez plus de protéine au chocolat ou un mélange de sucralose et de cacao.

Si vous ne voulez pas essayer les haricots noirs : n’hésitez pas à les remplacer par de la purée de citrouille ou de la patate douce cuite, mais vous devrez ajouter un peu plus de noix de coco pour épaissir la pâte.

Si vous voulez substituer la noix de coco en poudre : vous le pouvez avec de l’avoine en poudre ou une combinaison d’avoine et d’amandes en poudre.

Si vous le pouvez, ajoutez des noix hachées ou des copeaux de chocolat noir dans la pâte avant de la cuire, vous aurez alors un véritable gâteau qui fera craquer ceux qui y goûteront…

Et vous, quels sont vos trucs pour rendre les gâteaux protéinés bien moelleux ?

Share on FacebookShare on TumblrShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest
Write a comment:

Your email address will not be published.